En apparence, le prurit associé à l’insuffisance rénale chronique n’entraîne que de simples démangeaisons. Mais pour les patients atteints de prurit associé à l’IRC, les véritables conséquences vont bien au-delà.1–6

Continuez votre lecture pour découvrir en quoi le Pa-IRC peut nuire à la qualité de vie de vos patients, à leur santé mentale et même à leur espérance de vie.1–6

Vos patients
souffrent-ils en
silence ?
Jusqu’à 67% des patients hémodialysés sont atteints de prurit associé à leur IRC6

Vos patients hémodialysés souffrent peut-être en silence de Pa-IRC.6 Apprenez-en plus sur le Pa-IRC pour mieux comprendre une préoccupation importante dont souffrent vos patients en rapport avec leur hémodialyse.7

a

« Il arrive que mes démangeaisons soient incontrôlables ; à ce moment-là elles atteignent le seuil de l’insupportable. »

- Patient souffrant de Pa-IRC sous hémodialyse en Allemagne

Quand le prurit associé à l’IRC est plus qu’une simple démangeaison
La démangeaison lourde
de conséquences

Les patients atteints d’IRC sous hémodialyse souffrent déjà d’une mauvaise qualité de vie, aggravée d’autant plus par le prurit associé à leur IRC.1–3 Découvrez en quoi le prurit associé à l’IRC peut nuire à la qualité du sommeil, aux relations sociales et à la santé mentale de vos patients hémodialysés.

a

« Je me gratte tout le temps, je n’arrive pas à m’en empêcher. Présentes 24 heures sur 24, les démangeaisons m’empêchent même de dormir la nuit. »

- Patient souffrant de Pa-IRC sous hémodialyse au Royaume-Uni

La incidence du prurit associé à l’IRC n’est pas immédiatement visible
La incidence du prurit
associé à l’IRC n’est pas
immédiatement visible

Le Pa-IRC peut avoir de lourdes répercussions sur la santé et entraîner une consommation plus élevée de médicaments.1,5,6 Penchez-vous plus en détail sur le Pa-IRC pour en découvrir les conséquences.

a

« Parfois, je pourrais me gratter jusqu’au sang »

– Patient souffrant de Pa-IRC sous hémodialyse en Australie

Options thérapeutiques
Traiter le prurit associé à l’IRC, un défi qui mérite d’être relevé

La gestion du Pa-IRC devrait faire partie intégrante du traitement de tous les patients hémodialysés et souffrant de Pa-IRC.8 Aidez vos patients à prendre des décisions éclairées au sujet des options thérapeutiques à leur disposition contre le Pa-IRC.

a

« Le véritable défi aura été de trouver le traitement efficace pour moi »

- Patient souffrant de Pa-IRC sous hémodialyse en Australie

Sources et notes de bas de page
References
  1. Ramakrishnan K, Bond TC, Claxton A, et al. Clinical characteristics and outcomes of end-stage renal disease patients with self-reported pruritus symptoms. Int J Nephrol Renovasc Dis. (2013);7:1–12.
  2. Shirazian S, Aina O, Park Y, et al. Chronic kidney disease-associated pruritus: impact on quality of life and current management challenges. Int J Nephrol Renovasc Dis. (2017);10:11–26.
  3. Tsai YC, Hung CC, Hwang SJ, et al. Quality of life predicts risks of end-stage renal disease and mortality in patients with chronic kidney disease. Nephrol Dial Transplant. (2010);25:1621–1626.
  4. Pisoni R, Wikström B,  Elder S, et al. Pruritus in haemodialysis patients: international results from the Dialysis Outcomes and Practice Patterns Study (DOPPS). Nephrol Dial Transplant. (2006);21:3495–3505.
  5. Narita I, Alchi B, Omori K, et al. Etiology and prognostic significance of severe uremic pruritus in chronic hemodialysis patients. Kidney Int. (2006);69(9):1626–1632.
  6. Sukul N, Karaboyas A, Csomor P, et al. Self-reported pruritus and clinical, dialysis-related, and patient-reported outcomes in hemodialysis patients. Kidney Medicine. (2020);3(1):42–53.e1.
  7. Yosipovitch G,  Zucker I,  Boner G, et al. A questionnaire for the assessment of pruritus: validation in uremic patients. Acta Derm Venereol. (2001);81:108–111.
  8. Millington G,  Collins A,  Lovell C, et al. British Association of Dermatologists’ guidelines for the investigation and management of generalized pruritus in adults without an underlying dermatosis, 2018. Br J Dermatol. (2018);178(1):34–60.